Un liseré blanc est présent aux extrémités de mes lames de Clôtures Tech•Sture®

Ce phénomène est tout à fait normal : il s’agit d’une marge d’impression voulue par le process qui nous permet de vérifier la qualité du vernis et des couleurs. Ce liseré n’a pas d’impact d’ordre esthétique sur le rendu final de votre clôture il est invisible et sera masqué par les poteaux.

Certaines lames Tech•Sture® ont un liseré blanc à leur extrémité, est-ce normal ?

Oui ce phénomène est normal : il s’agit d’une conséquence de la tolérance de dilatation de nos lames.
Ce liseré n’a pas d’impact d’ordre esthétique sur le rendu final de votre clôture : il est invisible et sera masqué par les poteaux.

Peut-on installer le luminaire Boréale près d’une piscine ?

Non. Le luminaire Boréale n’est pas habilité à être posé près d’un point d’eau. Au même titre que dans un environnement proche d’une baignoire ou une douche, tous les éléments conducteurs des volumes 0, 1 et 2 autour d’une piscine doivent être reliés par des conducteurs d’équipotentialité, eux-mêmes reliés aux conducteurs de protection des masses des matériels situés dans ces volumes – ce qui n’est pas le cas du luminaire Océwood®.

Ma clôture fait un bruit de claquement par moments, que faire ?

Cela peut être dû à 2 raisons :

  • Les boulons qui solidarisent vos poteaux et vos inserts ont été trop serrés. Cela bloque la lame dans sa dilatation, qui, par la force de celle-ci, fini par taper contre la tranche intérieure du poteau. La solution : desserrer les boulons.
  • Votre clôture présente un ou plusieurs angles autres qu’à 90°. De l’air peut alors faire claquer les lames en s’insérant en cas de forts vents. C’est pourquoi non recommandons la pose d’un joint de bourrage pour tout angle autre que 90° ou 180°. Le problème sera ainsi résolu.
La 1e lame de chaque panneau est un peu dure à mettre en place…

C’est normal : cela est dû aux boulons qui solidarisent l’insert et le poteau. N’hésitez pas à forcer et bien taper sur la lame pour la faire rentrer. Les autres lames se glisseront avec beaucoup plus de facilité, sans forcer.

Puis-je recouper mes lames décoratives Océwood® ?

Dans la théorie oui, exception faite du modèle “Arabesque“, réalisé en fonderie d’aluminium et particulièrement épais. Mais mieux vaut avoir un bon niveau en bricolage ou faire appel à un professionnel. Il vous faudra une scie spéciale métaux :

  • Commencez par démonter le cadre en aluminium
  • Sciez les 2 travers du cadre en prenant soin de réaliser une découpe parfaitement plane
  • Sciez la lame décorative elle-même, qui est aussi en aluminium. En fonction du modèle, son épaisseur peut varier de 2 mm (New York, Odyssée, Olivier, Palme, Harmonia) à 6 mm (Grafisk, Mineral).
Le système de fixation des décos poteaux est-il fiable ?

Oui, rassurez-vous. Ce type d’adhésif double-face est régulièrement utilisé dans l’industrie automobile, notamment pour la pose des rétro-viseurs. Il a été pensé pour un usage extérieur et pour supporter le poids de nos accessoires.

Comment déligner un poteau de clôture Océwood® ?

Si vous positionnez le 1e poteau de votre clôture Océwood le long du mur, délignez le poteau dans sa hauteur à l’aide d’un outil adapté à l’aluminium (scie pendulaire avec lame spéciale aluminium par exemple). Il vous suffira ensuite de le visser au mur et d’y glisser les lames…

Voici 2 façons de couper un poteau Boréale : coupe de moitié vs coupe des ailettes.

Puis-je recouper mes poteaux de clôture en aluminium ?

Oui, c’est possible à l’aide d’une scie dotée d’une lame spéciale métaux. Cependant, veillez à garder au moins 20 mm de jeu de dilatation entre la feuillure de finition posée sur la dernière lame et le haut du poteau. Retrouvez l’article dédié à ce sujet sur notre blog !

Comment couper les lames de clôture Océwood® ?

Pour redimensionner vos lames, une scie classique suffit. En effet, le composite Océwood® s’usine de la même façon que du bois. Attention cependant aux renforts en acier, une lame spécial métal est alors nécessaire.

Pour rappel :

  • 2 renforts jusqu’à 1,035 m de haut : 1 dans la première lame et 1 dans la dernière lame de chaque panneau
  • 3 renforts de 1,435 m à 1,835 m de haut : 1 dans la première lame, 1 dans la lame du milieu et 1 dans la dernière lame de chaque panneau
  • 4 renforts pour les panneaux hors-standard de 2,035 m de haut : 1 dans la première lame, 1 dans la 4e lame, 1 dans la 7e lame et 1 dans la dernière lame de chaque panneau
  • 5 renforts pour les panneaux hors-standard de 2,235 m de haut : 1 dans la première lame, 1 dans la 3e lame, 1 dans la 5e lame, 1 dans la 8e lame et 1 dans la dernière lame de chaque panneau