Lames en bois composite : extrusion vs injection

Actuellement, les lames de terrasses, clôtures et bardages en bois composite sont produites de 2 principales manières : par extrusion ou par injection. Quelle différence entre les 2 et en quoi cela consiste-t-il ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article…

L’extrusion : explication du procédé

Pour extruder, on compresse un matériau composite qui se gélifie sous la pression et la chaleur et est contraint (toujours par la pression) à traverser une filière qui va le façonner pour lui donner la forme désirée. Le matériau ainsi formé est ensuite refroidi et durçi dans un bac à vide puis tiré pour passer à la découpe. Voici les étapes clés décomposées :

  1. TREMIE : Cylindre dans lequel on incorpore la matière dans l’extrudeuse via cette partie de la machine
  2. EXTRUDEUSE : la matière y est chauffée et compressée de façon à ramollir afin de passer dans la filière
  3. FILIERE : C’est le « moule » qui va façonner le profil de la matière
  4. BAC A VIDE : une fois que la matière a pris la forme souhaitée, et est immédiatement refroidie et donc durcie à l’aide d’eau froide.
  5. TIREUR : parfaitement synchronisé avec la filière, il tire le profilé de la filière à la découpeuse.
  6. DECOUPEUSE : Elle coupe les lames aux longueurs désirées (généralement 2 à 3m de long).
  7. EJECTION.

Les lames passent ensuite par une étape de finition telle que le ponçage avant d’être emballées et conditionnées.

Pour résumer, l’extrusion consiste à « pousser » la matière composite dans un profilé pour qu’il en ressorte à la forme voulue.

Cette technique est particulièrement utilisée pour les profilés longs en PVC et en métal. Elle permet en effet de produire des pièces complexes avec une grande précision et sans interruption (seule la découpe va permettre d’avoir des unités).

Le moulage par injection

Contrairement à l’extrusion qui pousse une matière dans une filière, l’injection consiste à injecter la matière préalablement ramollie dans un moule, de l’y faire refroidir et de l’en éjecter pour passer à un nouveau cycle de production. La machine utilisée s’appelle communément la presse.

Comme en extrusion, la matière arrive sous forme de petites billes qui prennent une forme plus liquide par chauffage.

  1. TREMIE : on incorpore la matière dans le cylindre sous forme de billes.
  2. CYLINDRE DE PLASTIFICATION : chauffée, la matière ramolli
  3. DOSAGE : cette matière est ensuite rapidement stockée dans une réserve, prête à être injectée dans le moule.
  4. MOULE : celle-ci est injectée dans le moule sous une forte pression. On régule la température du moule pour que le profilé durcisse. Cependant, de la matière est injectée en continu pour que le moule soit parfaitement plein (car le produit réduit en durcissant).
  5. EJECTION : après quelques secondes de refroidissement, le produit est éjecté du moule pour laisser place à un nouveau cycle de production.

On utilise cette technique de production pour les matières plastiques. Cette dernière est propre aux matériaux thermoformables.

L’extrusion et l’injection sont deux méthodes qui nécessitent de la précision. Cependant, elles impliquent des coûts de production élevés et une bonne maîtrise technique de la part des fabricants.

Il y a une vingtaine d’années, une nouvelle génération de lames de terrasse composite est apparue : revêtue d’une fine peau en polymère, elle confère à la lame imperméabilitéfacilité d’entretien et esthétisme.

Elle s’obtient principalement par co-extrusion.

LES ARTICLES LIÉS

6 critères pour choisir des lames en composite de bonne qualité

Voici quelques critères à vérifier afin de choisir un produit de qualité…

Voir les conseils

Bois composite et développement durable

Le composite, jusqu’à présent vanté pour son positionnement écologique fait pourtant polémique.

Voir les conseils

Lame pleine, lame alvéolaire : quelles différences ?

Découvrez quelles sont les différences avérées entre lame pleine et lame creuse…

Voir les conseils

Les tests relatifs à la norme NF 514 sur les lames composites Océwood®

C’est dans un souci d’excellence et parce que nous faisons partie de la commission européenne...

Voir les conseils

Ma terrasse a-t-elle un bon coefficient de glissance ?

Saviez-vous qu’en matière de lames de terrasse, il existe un test de glissance ? Ce test peut être particulièrement intéressant quand il s’agit de plages de piscine ! Le pendule SRT (Skid Resistance Tester), vous connaissez ? On vous explique tout…

Voir les conseils

Qu’est-ce que la co-extrusion ?

Ce terme plutôt barbare désigne le mode de production des lames en composite dites "Nouvelle Génération".

Voir les conseils